Vous êtes ici

International

Mercredi 4 Octobre 2017, 9:00

7 octobre: Journée mondiale pour le travail décent

Le 7 octobre sera la dixième édition de la journée mondiale pour le travail décent. Les syndicats du monde entier se mobilisent sur ce thème. Cette année, le focus est mis sur la lutte mondiale pour un salaire minimum décent et une augmentation salariale pour tous les travailleurs.

80 % de la population estime que le salaire minimum de son pays est insuffisant et 71 % demande que son gouvernement prenne des mesures pour augmenter les salaires. C’est ce qui ressort d’une enquête mondiale menée par le syndicat international (ITUC).

L’ITUC a déclaré que les travailleurs ont besoin de salaires décents, de stabilité et de sécurité d’emploi. Il faut en finir avec la cupidité des entreprises qui déterminent les règles de l’économie. Cela suppose un salaire minimum suffisant pour permettre un niveau de vie digne. En outre, les travailleurs doivent avoir le droit de s’affilier à un syndicat et de négocier collectivement.

Pérou

La Centrale Générale – FGTB veut profiter de cette journée pour mettre en avant son travail au niveau international. Ainsi, nous soutenons, entre autres, le syndicat péruvien dans sa lutte. Au Pérou, l’économie croit, mais les inégalités aussi. 30 % de la population vit sous le seuil de pauvreté, près de 70 % travaille dans l’économie informelle. Le recours à la sous-traitance est de plus en plus fréquent ainsi que les travailleurs indépendants. C’est ainsi que de nombreux travailleurs sont exploités, souvent sans même bénéficier de mutuelle ou de pension.

La Centrale Générale – FGTB, avec le soutien de l’ONG ISVI, travaille sur le renforcement du syndicat de la construction péruvien FTCCP afin de soutenir les travailleurs et les aider à faire valoir leur droit à un travail décent, un salaire digne et une protection sociale.

C’est quoi un travail décent?

 

Selon l’Organisation Internationale du Travail (OIT), un travail décent c’est un travail:

  • librement choisi,
  • avec un revenu qui couvre les besoins de la famille,
  • qui respecte les droits fondamentaux du travail comme le droit de s’organiser et de mener des négociations collectives de travail,
    avec une protection sociale,
  • avec un dialogue social,
  • avec une égalité hommes-femmes.