Vous êtes ici

Actualité

Vendredi 5 Octobre 2018, 13:45

La journée pour le travail décent appelle à changer les règles du jeu

Ce 7 octobre, aux quatre coins du globe, les travailleurs se mobilisent pour marquer la 11e Journée mondiale pour le travail décent.

Le thème retenu pour cette année, « Changer les règles du jeu », met en avant l’injustice du système économique mondial lié, dans de nombreux de pays, à la réduction de la démocratie et à la détérioration des droits des travailleurs. La cupidité incontrôlée des entreprises augmente. C'est ce que démontre l’Indice CSI des droits dans le monde 2018. Les droits des travailleurs affichent trois grandes tendances au niveau mondial : la réduction de l’espace démocratique, l’influence non maîtrisée des entreprises et l’importance de la législation.

Le travail décent et les droits démocratiques ont été affaiblis dans presque tous les pays, alors que les inégalités continuent d’augmenter. Ce phénomène est dû au comportement scandaleux de nombreuses multinationales, dont les pratiques antisyndicales empêchent les travailleurs d’exercer leur droit de liberté syndicale et de négociation collective.

En Europe, 58% des pays ont enfreint les droits de négociation collective et trois-quarts des pays ont violé le droit de grève.

Plus d'info sur la journée mondiale pour le travail décent

C’est quoi un travail décent?

 

Selon l’Organisation Internationale du Travail (OIT), un travail décent c’est un travail:

  • librement choisi,
  • avec un revenu qui couvre les besoins de la famille,
  • qui respecte les droits fondamentaux du travail comme le droit de s’organiser et de mener des négociations collectives de travail,
    avec une protection sociale,
  • avec un dialogue social,
  • avec une égalité hommes-femmes.