Vous êtes ici

Actualité

Mercredi 9 Mai 2018, 10:00

Une seule voix pour les travailleurs des secteurs de services

Le gardiennage, le nettoyage et les titres-services sont trois grands secteurs de services. Beaucoup d’ouvriers y sont actifs, mais aussi, bien sûr, un nombre non négligeable d’employés et de cadres. Ce sont également trois secteurs de chantier. Les travailleurs ne s’affairent pas ensemble à un même endroit mais sont éparpillés auprès de différents clients.

Koenraad Maertens est responsable sectoriel pour le gardiennage et le nettoyage. Issam Benali et Sébastien Dupanloup sont responsables des titres-services. Nous les avons interrogés sur l’impact de cet accord sur le travail syndical.

Koenraad : “Dans le gardiennage, nous travaillons déjà au sein d’une commission paritaire mixte, qui est à la fois compétente pour les ouvriers et pour les employés. Mais désormais, nous pourrons mieux organiser notre travail syndical et le rendre plus efficace car une seule centrale sera responsable de tous les travailleurs. Ainsi, nous parlerons d’une seule voix.

Sébastien : “Dans les titres-services, la situation est toute autre. Les employés et les ouvriers relèvent de commissions paritaires distinctes. Mais via cet accord, nous envoyons un signal fort : tous les travailleurs du secteur sont égaux. Et que ce serait donc une bonne chose de pouvoir être dans la même commission paritaire.”

Koenraad : “C’est également le message que nous voulons faire passer dans le nettoyage. Et ça nous permettrait de travailler à l’harmonisation des conditions de travail et de salaire des ouvriers et des employés."

Issam : “Les ouvriers et les employés sont des travailleurs. Ils sont dans le même camp. Nous ne devons pas nous dresser les uns contre les autres. Ensemble, nous pouvons former un contrepoids beaucoup plus fort et faire en sorte que tout le monde aille de l’avant.”

Koenraad : “Dans le gardiennage, nous travaillons à une nouvelle classification de fonctions : la description, l’analyse et la pondération de toutes les fonctions. Si en tant que centrale tu défends les intérêts aussi bien des employés que des ouvriers, tu peux traiter ce dossier de manière globale, avec une objectif commun. De cette manière, nous serons en mesure de peser beaucoup plus lourdement sur les discussions.”

Sébastien : “Il n’y a pas que des avantages au niveau sectoriel. Cet accord va nous permettre de renforcer notre travail au sein des entreprises. Si les ouvriers se familiarisent avec la réalité des employés et vice versa, nous pouvons défendre des points de vue largement partagés devant l’employeur.”

Issam : “Aujourd’hui, nous investissons beaucoup dans la communication avec nos membres. Pour les titres-services et le nettoyage, nous avons créé des communautés qui fonctionnent très bien sur Facebook. Nous allons bientôt développer ce type de communication pour le gardiennage. Dans cette optique, il y aura également une valeur ajoutée car nous pourrons atteindre et impliquer tous les travailleurs du secteur.

Rejoignez-nous sur www.facebook.com/fgtbtitresservices et www.facebook.com/fgtbnettoyage.