Salaires

Les salaires sont adaptés tous les 1er janvier et les 1er juillet en fonction de l’évolution de l’indice pendant les 6 mois écoulés. En cas de déflation (baisse de l’indice), celle-ci sera neutralisée jusqu’à 1%. Ainsi, si la baisse de l’indice est de 1,1% sur 6 mois, les salaires ne baisseront que de 0,1%.

Le gouvernement de droite, en place depuis octobre 2014, impose un saut d’index de 2%. L’impact de cette opération diffère selon le secteur et dépend du mécanisme d’indexation ainsi que des chiffres de l’index. Quoi qu’il en soit, chaque travailleur voit 2% de salaire lui passer sous le nez.