Accident sur un chantier de construction à Anvers - Les syndicats rappellent les priorités au Ministre Dermagne 

Après le dramatique accident survenu le mois dernier sur un chantier de construction à Anvers, les syndicats FGTB Construction, CSC Bie et CGSLB ont eu une réunion de suivi le 15 juillet au cabinet du Ministre de l'Emploi Pierre-Yves Dermagne. Le 22 juin déjà, lors de notre entretien avec le Ministre, nous avions rappelé nos priorités : personne ne mérite d'être gravement blessé, et encore moins tué, dans l'exercice de son métier ! 

Les raisons techniques de l'accident font toujours l'objet d'une enquête et nous suivons la situation de près par l'intermédiaire de notre avocat, mais il faut maintenant prendre des initiatives législatives pour éviter les situations inacceptables sur les chantiers. 

C'est pourquoi la FGTB Construction a une nouvelle fois réitéré ces priorités auprès du ministre : 

  • Plus d'inspecteurs pour contrôler les abus et une meilleure coopération entre les différents services. 

  • Élargir les systèmes permettant d'enregistrer la présence sur les chantiers de construction à toute personne qui s’y trouve. 

  • Limiter la chaîne de sous-traitance en cascade et responsabiliser l'entrepreneur général. 

  • Enregistrement de tous les accidents du travail sur les chantiers, y compris ceux subis par les détachés et les travailleurs indépendants. 

  • La communication sur les chantiers doit être améliorée, il faut donc que les mesures de l'accord sectoriel sur l'utilisation des langues nationales soient enfin mis en œuvre. 

Nous attendons du ministre qu'il mette rapidement en œuvre ces priorités. Les ressources provenant des plans de relance européens, fédéraux et régionaux donneront un coup de pouce à notre secteur.  En tant que syndicat, nous exigeons que la sécurité et la santé de nos travailleurs de la construction soient considérées comme la priorité numéro un pour tous.