Vous êtes ici

 

27/03/2018 - 09:30

Manifestation commémorative - Aux martyrs de 1886

Il y a 132 ans, nos grèves ont sorti les enfants des mines

Assommés par le travail et excédés par les baisses de salaire, abrutis par la misère et poussés par la faim, scandalisés par la richesse des bourgeois, les travailleurs se sont révoltés, en mars 1886, c’est la grève !
A Roux, 19 ouvriers ont été tués par les fusils de la police et de l’armée. Des travailleurs ont été condamnés pour « faits de grève ». Mais grâce à ces luttes, les toutes premières lois sociales furent votées : interdiction du travail des enfants, assurance maladie obligatoire à la charge de l'employeur, première reconnaissance des organisations syndicales... et le Suffrage Universel.

Aujourd'hui, gouvernement et patronat veulent casser nos moyens de défense

Ils s’attaquent à nos conquêtes sociales. Ils veulent balayer tous nos droits collectifs qui sont à la base de nos libertés : pension à 67 ans, saut d'index, contrat 0 heure, retour aux 40 heures semaine, … En plus, ils veulent casser le droit de grève et la liberté d’action collective. C’est pour ça qu’ils veulent interdire les piquets devant les zonings, ronds-points, … Ils veulent imposer un service minimum dans les transports publics et une personnalité juridique aux syndicats pour vider les caisses de grève. Ils nous envoient les huissiers, les astreintes lors des conflits collectifs et veulent instaurer les « visites domiciliaires ». Comme ailleurs en Europe, ils veulent bâillonner toute contestation sociale.

Les patrons et le Gouvernement veulent qu'on la ferme, à nous de l'ouvrir !

Soyons nombreux pour commémorer les travailleurs fusillés de mars 1886 ! Nous ne marchanderons pas nos libertés et nos droits à l'action collective !

Rendez-vous à Roux - Mardi 27 mars 2018, 9h30 - Rue E. Foulon, Gare SNCB de Roux

Plus d'info sur le "bain de sang de Roux"